Nathalie Bergèse

Dessinatrice autodidacte et sensible à la préservation de notre biodiversité, j’ai décidé de me remettre à dessiner et à sculpter en 2013. Ce choix est apparu comme une nécessité, une urgence d’agir pour notre planète. En effet, chaque jour la liste des espèces menacées d’extinction s’allonge : mammifères, oiseaux, amphibiens, invertébrés, reptiles, poissons mais aussi plantes et arbres.  Oscillant entre désespoir, colère devant tant de destruction et courage, espoir devant tant de personnes qui se mettent en mouvement vers le changement, j’ai ressenti le besoin de verser à mon tour une goutte d’eau dans cet océan de vie qu’une part de l’humanité s’évertue à dessécher.

Je ne dessine que des espèces menacées d’extinction, inscrites sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), le plus souvent en noir et blanc et en portrait serré pour tenter de créer une intimité. Mon objectif est de rappeler le danger qui pèse sur certaines espèces.

De dessiner ces animaux avec affection, de passer des heures à essayer de leur donner vie du bout de mes doigts, de me rapprocher d’eux dans cette intimité créatrice, qui est si particulière, me permet de garder l’illusion qu’il est peut-être encore temps d’agir pour leur préservation.

http://nathaliebergese.jimdo.com/

Laisser un commentaire